Le réseau franco-japonais des lycées COLIBRI


Le réseau COLIBRI permet des échanges personnalisés de lycéens entre des lycées adhérents de différentes régions du Japon enseignant le français, et des lycées adhérents de différentes régions de France enseignant le japonais.

Toutes les régions, tous types de lycées , petits, grands, urbains, ruraux ou maritimes constituent un maillage pour que les élèves de tous horizons bénéficient de la même manière de la même opportunité.

Les lycéens ( profil idéal en terme de classe d’âge et de maturité ) passent trois semaines dans la famille, le réseau d’amis et l’établissement d’un correspondant. Ils partagent leur vie . Ils sont en immersion , coupés de leur milieu d’origine et éloignés de leurs camarades de lycée .

Ces élèves ambassadeurs, sur lesquels les lycées parient, fort de compétences de base comme l’autonomie, développent ainsi leurs compétences en langues et des compétences psychosociales qui leur permettent de s’ouvrir aux autres et d’affirmer leur projet d’orientation voire de l’enrichir.

Les bénéficiaires de notre réseau font souvent des études supérieures solides qui les entraînent loin du milieu familial. Ils s’ouvrent naturellement aux autres et au monde.
Le rapport, personnel ou inspiré d’une des notions du baccalauréat, réalisé par chaque jeune du dispositif , témoigne des compétences ainsi acquises en immersion.

Le dispositif permet de mobiliser l’environnement des jeunes concernés par l’échange et de les inclure dans la dynamique. L’accès à la culture partenaire devient évidente, pour les familles d’accueil , les professeurs dans les classes, les établissements et leurs partenaires locaux comme les associations ou les municipalités , les autres élèves quelque soit la taille et l’implantation des lycées . Tout ceci crée une appétence. Il n’est pas rare que les familles françaises séjournent pour les vacances au Japon que les élèves Colibri retournent chez leur correspondant ou parfois convolent.
Colibri est ainsi au service des élèves et des établissements . Le réseau ne serait rien sans l’accompagnement du Ministère de l’Education Nationale, des Ambassades, de la Maison de la culture du Japon à Paris et de la Fondation du Japon en France.

Myriam Le Drezen
Présidente pour la France

P.S. pourquoi Réseau COLIBRI ? Une idée d’un des fondateurs japonais du réseau  :

CO = collèges ; LI = lycées ; B = bonnes ; R = relations ; I = internationales…