Les échanges


Pour participer aux séjours organisés par le Réseau Colibri et l’association « Les amis du Réseau franco-japonais des lycées – Colibri », vous devez être scolarisé dans un des établissements membres et y apprendre le japonais. En aucun cas vous ne devez nous adresser directement votre candidature, celle-ci nous sera proposée par votre professeur aux dates indiquées. Le formulaire Colibri, une fois rempli, est à compléter par l’enseignant responsable qui nous l’adressera ensuite.

Les séjours reposent sur le principe de l’échange, c’est-à-dire qu’un élève partant au Japon doit obligatoirement s’engager à accueillir ensuite un élève japonais pour une durée équivalente. Cet échange se fait en différé :

10x250-90b53Les séjours  sont généralement d’une durée de 3 semaines

  1. • candidatures proposées par le professeur de japonais selon calendrier (en général mi-avril)
  2. • séjour au Japon pendant les vacances de la Toussaint et accueil des élèves japonais en mars et avril de l’année suivante, au moment du changement d’année scolaire au Japon.
  3. • séjour ouvert aux élèves de seconde et de première au moment de l’inscription (LV1, LV2, LV3)
  4. • les élèves sélectionnés doivent avoir un très bon niveau en japonais, être particulièrement motivés et intéressés par la culture japonaise et être capables de s’adapter aux conditions du séjour (immersion complète en famille et lycée)

Des séjours de 4 mois et séjour de 9 mois sont aussi exceptionnellement envisageables.

  1. • candidatures proposées par le professeur de japonais selon calendrier (en général octobre de l’année précédant l’échange). La procédure doit être engagée au plus tôt car les délais d’obtention du visa sont assez longs.
  2. • séjour au Japon à partir de septembre et accueil de l’élève japonais en janvier pour un échange de 4 mois (septembre de l’année suivante pour l’échange de 9 mois)
  3. • séjour ouvert aux élèves de seconde et de première (LV1, LV2 et LV3)
  4. • les élèves sélectionnés doivent avoir un très bon niveau en japonais, être particulièrement motivés et intéressés par la culture japonaise et être capables de s’adapter aux conditions du séjour (immersion complète en famille et lycée)
  5. • Le séjour n’est possible que s’il y a un correspondant japonais souhaitant lui aussi un séjour de même durée en France. (Il  s’agit d’un échange)
  6. • la scolarité française peut être suivie grâce au CNED